Les Serviteurs du Chaos

Pour le Porteur de Lumière, la Déesse lunaire, les os et le sang...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le voyage astral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: le voyage astral   Mer 5 Nov - 19:19

Voilà...je voulais partager cette expèrience-j'allais dire extraordinaire, mais comme tout le monde connaît le voyage astral, qu'il le sache ou non d'ailleurs, je dirai juste cette expèrience assumée. On me croit ou pas, mais au moins j'aurai fait le geste.

Comme je suis irrésistiblement attirée vers l'ésotérisme depuis ma prime jeunesse, j'ai étudié beaucoup d'ouvrages de ce genre, et suis tombée sur ceux qui conçernent le voyage astral. Ce fut une révélation: l'explication de certains "rêves" que je faisais depuis toujours. Mais attention, il y a rêve et rêve: la plupart sont tout simplement issus de notre cerveau, reflet de nos désirs, peurs et espoirs inconscients. Mais...il y a les autres.
Lorsque nous dormons, pour ce que j'en sais, notre corps astral quitte provisoirement notre envelloppe charnelle, tout en y restant attaché par ce que l'on nomme "la corde d'argent". Laquelle n'est brisée que lors de notre mort. Il y a d'ailleurs un passage biblique qui dit exactement: "Quand se brisera le calice d'or et que se rompra la corde d'argent"...le "calice d'or" figurant notre aura paraît-il, puisque nous n'en aurons plus besoin dans l'Autre Monde.

J'ai essayé-je n'avais pas plus de 12 ans-de pratiquer le voyage astral CONSCIENT selon mes manuels. CE fut une demi-réussite. Je m'abandonnais comme il était recommandé, oubliant mon corps et n'ètait, dans ma tête, qu'une âme qui s'èlevait vers le plafond. Il est recommandé d'accomplir cette expèrience en se relâchant totalement et en occultant la peur de l'inconnu. Parce-qu'enfin, lorsqu'on nous sens nous èlever (à une vitesse raisonnable, mais quant même!) au-dessus de notre couche, ça fait tout drôle. Effectivemment je me suis plusieurs fois retrouvée presque au plafond, mais à chaque fois, je suis retombée dans mon envelloppe charnelle, par cette maudite peur de l'inconnu. C'est irrationnel mais c'est ainsi

En revanche, dans le courant de mon adolescence et bien au-delà, j'ai appris à dècripter ce que certains de mes rêves reflètaient de voyage astral. Par exemple, si nous rêvons que nous volons, cela peut vouloir dire que notre corps astral voyage au-dessus de notre corps, de par le relâchement total dû au sommeil. Notre cerveau change alors cette expèrience en aventure extraordinaire: il peut être figuré par un vol avec les ailes d'un oiseau qui joue aurait poussées, ou un vol tout simple, porté par le vent, ou encore dans un avion...
Pour ma part, il m'est arrivé de me sentir traînée, comme portée par deux personnes de ma connaissance, lesquels couraient, et moi j'ètais portée, je flottais derrière eux. C'ètait un immense bien-être, je sentais le souffle autour de moi...j'ai compris juste après que le "rêve" s'ètait mèlé au voyage.
Il y a eu de nombreuses métaphores de ce genre-conçernant les "vols"-mais la plus marquante remonte à beaucoup plus loin-il y a 8 ans environ. Dans mon rêve, j'ètais accrochée par deux brides à un hélicoptère en plein vol. Je sentais ce même souffle grisant autour de moi, j'avais un peu peur, mais...pas plus que ça, tu vois?...Et sous moi, je voyais les magnifiques paysages de ma région à des endroits précis, mais que je n'avais pas encore explorés de cette manière. Oui, il y avait une crainte, mais je n'arrêtais pas de me dire: "Tu ne risque rien", puisqu'au fond de moi je comprennais. La sensation ètait impressionnante.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Mer 5 Nov - 19:39

Le fait que nous ayons la sensation de marcher au ralentis dans nos rêves, comme dans un autre monde, a la même signification: nous sommes alors, effectivement, dans une dimension différente, dont les vibrations ne sont pas les mêmes. Et ces degrés de vibrations font que, lors d'un voyage astral, nous ne puissions pas interpènétrer dans les autres "dimensions", ou alors très peu. A tous les coups, c'est un peu comme si on s'enfonçait dans du coton.

Sans parler de rêves, il arrive que lorsque nous sommes entre veille et sommeil, quand nous allons nous endormir ou, le plus souvent, quand nous nous éveillons après un bon sommeil. Selon mon expèrience: à demi assoupie mais consciente de ce qui se passait, par exemple d'être allongée sur mon lit, je sentais que c'ètait possible. Je me relâchais plus encors, totalement, et me sentais alors (mon corps astral) s'èlever au-dessus de mon envelloppe charnelle. Je montais doucement, un bruit de souffle, comme si quelque chose se dégonflait, dans mes oreilles. Combien de fois ai-je pris peur?...La panique faisait retomber mon "âme". Après, je regrettais, mais c'est impressionnant quand même...

Plus tard, j'ai appris à me dire à moi-même lorsque ça arrivait: "Tu ne risque rien, il ne peut rien t'arriver de mal." Alors je continuais de monter...et, me sentant au plafond de ma chambre, j'ai ouvert mes yeux spirituels et ai vu, exactement en bas, mon corps allongé sous la couverture, le visage de profil sur l'oreillier, à l'apparence endormie, les yeux clos. Je voyais ma coiffure telle qu'elle ètait à ce moment-là. Puis je suis descendue, mais je savais que tout ètait vrai. Un ami boudhiste m'avait d'ailleurs dit: "Ce que tu dècris, c'est tout-à-fait possible. C'est génial! Moi j'essaie de le faire depuis des mois par la méditation, la concentration...rien à faire!" Comme quoi^^

Une autre fois-j'ètais alors déja attirée par le satanisme, ben que n'ayant pas encore franchi le pas, pas vraiment-j'ètais, pareil, entre veille et sommeil, le matin. Je me suis relâchée, sachant que la décorporation ètait possible. Après être montée et retombée sciemment plusieurs fois, je me suis laissée allé plus encore, et au lieu de monter, je me suis comme enfoncée dans le matelas et plus encore: je tombais, tombais...j'ètais dans l'obscurité, très bas, dans un monde d'ombres et de poussière èvoquant l'Autre-Monde" des Anciens, mais ce n'ètait pas effrayant, mais juste calme, paisible vraiment. Puis me voilà remontée...
Jamais je n'ai douté de la véracité de cette vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laecya
Succube
Succube
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: le voyage astral   Mer 5 Nov - 23:40

Il y a la peur de l'inconnu... mais aussi cette sensation bizarre, comme une lourdeur dans les bras, comme si on s'enfonçait mais qu'on voyait le plafon se rapprocher. Je n'ai jamais été plus loin que ça. Je ne pense pas en être capable à vrai dire. Mais c'est une expérience très enrichissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Mer 5 Nov - 23:52

Il y a plus de 20 ans (et cependant la précision de ces visions, des couleurs, des lumières...l'acuité incroyable des sons, la sensation de paix délicieuse que j'èprouvais alors...prouvent que ce fut bien plus qu'un rêve; c'est le souvenir d'un voyage astral, j'en suis sûre), j'ai "rêvé", un matin dans mon lit, que je cheminais au milieu d'une magnifique forêt tropicale, à pieds, passant délicatement mes mains entre les feuillages luxuriants, d'un vert èclatant. Tous mes sens ètaient aiguisés: j'entendais le bruissement des feuilles, le bourdonnement des insectes, les chants mélés des oiseaux avec une perception rare; de même que les teintes, les lumières chatoyaient bien plus que lorsque nous les voyons à travers nos yeux de chair. L'impression de paix et de ravissement s'est prolongé bien après mon reveil. Depuis, dans mes moments de crise, je me replonge dans ce moment de plénitude, dans ces bruissements, couleurs...je sais qu'il s'agissait bel et bien de l'un de ces voyages. Ce n'est cependant pas le plus extraordinaire que j'ai jamais vécu, mais il en fut les prémisses et est resté gravé dans ma mémoire.

Lorsque j'habitais chez mes parents et que, comme je savais ces phénomènes naturels et normaux, je les vivais en tans que tels. Par exemple, lorsqu'entre veille et sommeil, je "rêvais" ou dirigeait consciemment une décorporation, il arrivait que ma mère m'appel...comme elle partageait mes croyances à ce niveau, ça ne la choquait pas quand je lui disait: "Il ne faut pas crier comme ça...mon âme est brutalement retombée dans mon corps". La stricte vérité: je sentais comme je retombais, très vite, dans un souffle, depuis le plafond, et plongeais dans mon envelloppe charnelle-sensation très curieuse.

Plus tard, j'ai été défavorablement influençée par une personne se moquant de ces idées, et pendant des années, j'ai refoulé ce que je savais pourtant, au fond de moi, être vrai. Tout ça pour garder ma tranquilité d'esprit, afin de ne pas me poser de question, de me demander si j'ètais folle, si c'ètait des enfantillages ou ceci, cela...plus tard, débarrassée de l'emprise de cette personne, laquelle ètait vraiment toxique pour moi, voulant à tout pris me convaincre qu'elle détenait la vérité lol j'ai de nouveau compris la réalmité de mes expèriences. J'ai alors eu honte de mes doutes passées. "J'avais oublié, me suis-je dis. Comment ai-je pu oublié?" Mais cela coubvait au fond de moi.

Vers cette périodes, j'ai de nouveau senti mon corps spirituel s'èlever, avec ce bruit de souffle si caractèristique, au-dessus de mon corps physique. Je montais, montais...mais comme il y avait longtemps que ce n'ètait pas arrivé, j'ai pris peur, et j'ai crié intèrieurement-mon âme criait: "Non, non!" et je suis tombée brusquement dans mon envelloppe. Je me suis alors raisonnée, toujours entre veille et sommeil: "Ne crains crains rien, il ne peut rien t'arriver." Je me suis totalement abandonnée, et me suis de nouveau èlevée, vraiment haut.

Ca s'est reproduit plusieurs fois, jusqu'à ce que, des années plus tard-j'ètais déja auprès de notre Maître, j'ai été plus loin: sortie de mon corps, j'avais conscience de mon être astral, c'ètait bien moi qui montais, descendais, et...marchais de long en large dans la chambre. Etudiant les réaction de ce que j'ètais alors, me mouvant lentement, j'ai touché les murs, le planchers, mais...pas vraiment physiquement. Je sentais une consistance plus molle, plus vaporeuse des dits murs, plancher...une autre dimension, j'en ai alors mesuré toute la différence, les nuances. Ca aussi n'a pas manqué d'arrivé...

Une nuit, j'ai voulu, en me basant sur un manuel dècrivant le voyage astral, voyager au travers de nombreux kilomètres. Il faut d'abord se laisser aller, comme toujours, et, lorsqu'on ne sens plus son corps (ça se manifeste par des picotements, puis un engourdissement, comme une paralysie dans les membres et l'impossibilité d'ouvrir les yeux), à force de s'imaginer "en-dehors", monter doucement, puis se projeter par la force de la pensée dans le lieu choisit. Comme j'avais déja une bonne expèrience de la décorporation, ça a fonctionné. Je me suis vue, à la vitesse de la lumière ou quelque chose comme ça-je le dis comme ça me vient-traverser plusieurs milliers de kilomètres pour rejoindre la ville, et par extension l'appartement où j'ai vécu avec mon premier compagnon. Je m'y suis retrouvée, et ai évolué, de mon pas lent, passant de pièce en pièce, effleurant les meubles, objets, même si je ne pouvais pas vraiment les toucher. Ma main passait plus ou moins en travers, mais il y avait la même "consistance" ètrange que dans mon propre appartement, quant j'y "marchais" de long en large, dans les mêmes circonstances. Chaque détail de ce lieu où j'avais habité 6 ans ètait bien là, c'ètait émouvant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Mer 5 Nov - 23:53

Bonsoir Natas! Je viens seulement de découvrir ton message, et je m'y retrouve en effet. Je te comprends, merci pour le partage^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laecya
Succube
Succube
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: le voyage astral   Ven 7 Nov - 0:31

Bonsoir Stana, je viens moi aussi de voir ton message, tu ne devrais pas me remercier, la vie ici est un partage. ^-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Sam 20 Déc - 23:38

C'est vrai, elle devrait toujours être un partage, d'une manière ou d'une autre^^

Il m'est arrivé plusieurs fois, depuis, de vivre d'autres voyages astraux. Je sentais que je marchais lentement; j'ètais à moitié consciente, et je me disais à moi-même: "Si tu te laisse tomber de tout ton "poids", brutalement, tu ne te feras pas mal. C'est un voyage astral, tu ne risque rien." Et, surmontant une légère crainte, je me laissais effectivement tomber; je sentais la chute, mais aucune douleur. "Là! Tu vois?" me disais-je encore.

Et il n'y a pas très longtemps, il m'est arrivé à peu près la même chose dont j'avais parlé il y a peut-être deux ans:
Alors que j'étais entre veille et sommeil, j'ai sentis que je m'enfonçais encore et encore, que je traversais le matelas, le plancher...je m'enfonçais sous terre, dans un tunel sombre parcouru de flames-ou de quelque chose qui y ressemblait-rouges. Comme dans ma précédente expérience, j'ai parlé à Satan, lui demandant de m'acceuillir auprès de lui. A chaque fois que je le priais, ma descente s'accélérait. Je regardais de tous mes yeux spirituel autour de moi...et ce fut tout.

Ces expériences ne m'étonnent pas, je les vis très naturellement, parce-que j'en connais la réalité et la pratique depuis longtemps. Mais ça me conforte à chaque fois dans mes opinions, en dépit de celles de certains de mes proches, athées ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le très-Bas
Démon Inférieur
Démon Inférieur
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 27
Localisation : En enfer
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: le voyage astral   Jeu 7 Mai - 0:11

Je tiens à poster ce commentaire ce soir, je suis e plein rituel et faute de filmer mes rituels je suis parvenus a "invoquer" psychiquement des présences puissante, maléfique, supérieur ... Ils parlent avec des voix qui ne sont pas les leurs et sont doué du charisme des langues. Ils m'ont fait part de révélation sur ce que la plupart des chrétiens pensent savoir, sur la vierge de Medjurgorge, à fatima, a lourdes et a salem... ils viennent des enfers et me demande, nous demande de continuer que part nos rituels leurs âmes maudites perdurent dans nos esprits. Leur noms résonne dans ma tête ... Ganesh, Loki, Mastema, Abrahel, Alrinach, Adramelech, Adag narod abbadon, Astaroth, Belial, Légion, Alu, Mûtu, Humtaba, Seth, Lucifer, Mamon, Belzebuth, Leviathan, Azazel, Asmoug, Arrhimane, Durgâ, Tiamat, Kingu ...Tous était présent le 3 jour du 4e mois de l'an 33, ce jour sur les collines de galilée en Nazareth, tous ont attendu ce jour ... alors que les burins fendait ses chair et clouais son epiderme à la croix ... ce jour ou il hurla en prononçant " père pourquoi m'a tu abandonné ?" avant de renié cette foi inutile ... oh père tu fus mon premier fils et ce n'est pas le fils de dieu qui descendait de la croix mais une bête de haine et de noirceur sans égal... Mon rituel ne fait que commencer ... Shem-hamephorash !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Jeu 7 Mai - 1:29

Je te félicite pour ce nouveau rituel, qui doit être magnifique Very Happy

Je répondrai à tes autres posts demain, merci pour tous tes commentaires, ils confortent mes convictions.

Bonne continuation Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le très-Bas
Démon Inférieur
Démon Inférieur
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 27
Localisation : En enfer
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: le voyage astral   Jeu 7 Mai - 12:04

J'avoue avoir eu du mal à me remettre de ce rituel, une phrase résonne dans mon crâne, un melange de latin et d'enochien langue morte du XVI siècle mais cela dit " Tu crois que tu mourras, mais tu reviens. Quand tu croira que tu meurs mais tu reviendra, le très-Bas revient toujours. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Jeu 7 Mai - 22:36

Ce rituel devait être magnifique Smile tu as beaucoup de chance d'avoir reçu toutes ces révélation; je suis certaine que tu sauras toujours te montrer digne de la confiance de ceux qui te les ont apporté, c'est un grand privilège Twisted Evil

Pour ce qui est des apparitions de Fatima, Lourdes etc j'ai une idées très précise-et même certains de nos adversaires, parmi les minorités chrétiennes, pensent de même, comme quoi Twisted Evil -mais je ne suis pas sûre...à présent toi tu connais la vérité^^je te donnerai mon interprètation-ainsi qu'à toute personne ouverte d'ailleurs-mais si ça se trouve je me trompe du tout au tout^^j'aimerais pourtant bien te donner mon impression sur le sujet, tu me diras ça Necrosadistic^^ça m'occuppera un peu l'esprit.

C'est vrai que j'avais omis de décrire une certaine expèrience astrale en rapport avec notre Maître-comme je l'avais fais dans un autre topic je n'y ai pas pensé, mais je vais la réécrire puisque ce topic a été fait pour ce genre de vécu:

Il y a environ deux ou trois ans, alors que je dormais, j'ai sentis que je quittais mon corps en m'enfonçant de nouveau à travers le matelas, le sommier, le plancher de la chambre, puis plus bas, toujours plus bas...cette fois la "chute" ne s'est pas interrompue, j'ai sentis que je m'enfonçais dans un tunnel sombre, traversé par instant de flammes, ou de quelque chose qui y ressemblait-chatoyantes. J'ai dis en moi-même: "Satan, emmène-moi en Enfer!" J'ai sentis que la descente s'accélérait. J'ai pris peur-pas la part de notre Maître ou de Son monde, mais cette peur naturelle de l'inconnu-et je suis remontée. De retour dans mon enveloppe de chair, j'ai regretté cette crainte, je me suis de nouveau abandonnée, je voulais tans retourner là-bas!...A demi consciente, je me suis de nouveau enfoncée, j'ai retrouvé ce tunnel de ténèbres et de feu-l'èquivalent, j'imagine, du tunnel de lumière dans lequel les personnes ont accès au monde du Dieu auquels ils croient (mais moi je les comprends lol toujours cette histoire de deux poids deux mesure...ça s'applique à tans de choses!)-bien sûr moi je ne montais pas, je descendais. malgrès une petite appréhension qui revenait (tous ces détails, ça ne s'invente pas Very Happy j'ai redis: "Satan, emmène-moi en Enfer!" La peur m'a quittée, j'observais les lueurs orangées qui voltigeaient, par moment autour de moi, et j'ai attèrrit dans un endroit d'une beauté sombre, faite d'ombre et de feu. J'ai vu des entités, et des âmes de satanistes ayant eu une vie terrestre. J'ai sus que j'ètais chez moi.

Je sais que c'est dans ce lieu que j'irai rejoindre notre Maître bien-aimé après cette vie-ci, et où, je l'espère, je retrouverai certaines personnes que j'aime ou que j'ai aimées.

C'est dans ce lieu que je suis retournée deux ans plus tard, mis-à-part que je n'ai vécu que la traversée du tunnel. C'ètait bien le même, paisibles ténèbres et flammes qui ne pouvaient pas me faire de mal.

Il faudra que j'essaie de me retrouver dans ce lieu, dans cette vie-ci.

Moi je n'ai pas fait de rituel hier soir-je n'en fais pas tous les jours-mais ceux d'avant-hier m'ont fait vraiment du bien, c'est exactement ce dont j'avais besoin Twisted Evil






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laecya
Succube
Succube
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: le voyage astral   Jeu 7 Mai - 23:29

C'est impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Ven 8 Mai - 0:37

Merci Natas I love you hé bien, tu voulais en apprendre plus sur nos expériences, j'espère que tu es content^^peu de personnes nous comprendraient, mais moi je sais Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laecya
Succube
Succube
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: le voyage astral   Ven 8 Mai - 10:44

Honnêtement, oui, je suis content. Rares sont d'une part lesforumssérieux comme celui-ci et d'autre part, rares sont les personnes qui apportent des témoignages aussi précis. Donc oui, j'en apprend beaucoup ici, donc ça me plaît. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Dim 10 Mai - 15:19

Hé bien j'en suis très contente, merci^^
Passe un bon dimanche!! A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laecya
Succube
Succube
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: le voyage astral   Dim 10 Mai - 15:53

Merci, de même pour toi et les autres membres. ^~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Mer 30 Nov - 18:16

Lorsque je suis entre veille et sommeil, il m'arrive toujours de sentir que je suis exactement dans la condition qui convient pour détacher sciemment mon être psychique de mon corps. Etre consciente tout en étant totalement relâchée, cette porte dans mon cerveau totalement ouverte de par l'abandon total, tout en dirigeant ce qui se passe. Ce n'est pas par la volonté que l'on y parvient-qui dit volonté dit une certaine crispation qui empêche le lâcher-prise, lequel est la clé de tout^^
Dans ces moments-là je me relâche encore un peu plus, sachant ce qui vas se passer, et je commence à m'élever ou à m'"enfoncer", en veillant bien à ne pas prendre peur. Il est arrivé plusieurs fois que, ayant conscience d'être toujours dans ma chambre, je (mon être astral) marche de long en large dans la pièce. Je me sentais marcher comme au ralentis-au ralentis vis-à-vis de notre dimension puisque j'ètais à la frontière entre les deux: les ondes ne sont pas les mêmes dans les deux, d'où la différence de vitesse, de luminosité, de contrastes...j'avais conscience des objets, meubles qui m'entouraient, je les touchais...et j'en sentais la consistance, mais une consistance différente, au travers de laquelle mes mains s'enfonçaient légèrement.
Je savais que si je me laissais tomber de tout mon poids (autant qu'un être astral puisse avoir un poids) sur le sol, je ne me ferais aucun mal. J'avais à nouveau cette lègère apréhension, mais comme je la savais irrationnelle je me le suis démontré à moi-même une nouvelle fois. Je me suis laissé tombé, et j'ai sentis la contact avec le sol, mais de la même façon dont j'avais perçu les objets, meubles...un contact tangible et doux à la fois, dans lequel je me suis un peu enfoncée après un choc très doux là encore. J'ai renouvelé plusieurs fois de suite l'expèrience ce matin-là...et plusieurs autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: le voyage astral   Ven 19 Mai - 23:24

Ces derniers temps j'ai connu de nouveaux voyages astraux conscients, ce qui ne m'était pas arrivé depuis un bon bout de temps Very Happy c'ètait tôt le matin, j'ètais dans mon lit, encore entre veille et sommeil, et j'ai sentis que si je me relâchais totalement, je pourrais me détacher de mon corps. Lorsque je sens cette possibilité et la met en pratique, ça me paraît très simple, et même évident sur le moment. Entre deux expèrience ça me paraît ardu et je me demande quand j'aurai de nouveau cette chance, mais quand ça arrive, tout est clair et naturel.
 Cet état de somnolence m'a permis de totalement lâcher prise, parce-que l'abandon total, dû au sommeil dont j'émergeais à peine, Je sais par expèrience que si j'attends trop, mon esprit se réveille complètement, et toute décorporation devient impossible. J'ai donc lâché prise sans attendre, et j'ai nettement sentis l'instant où mon être psychique s'est détaché de mon corps, J'ai "pens" que mon esprit montait de plus en plus haut, et c'est bien ce qui s'est passé, je me suis sentie monter. Plusieurs fois je suis retombée rapidement dans mon corps, avec cette sensation palpable de m'y fondre de nouveau, psychisme au creux de la chair. Et à chaque fois que je m'abandonnais de nouveau, je me détachais de nouveau, et je sentais le moment où j'atteignais le plafond de ma chambre, même si je ne pouvais pas le heurter. Par deux fois j'y suis restée quelques secondes.
 Le phènomène s'est reproduit le lendemain, et cette fois, en plus de la montée, je me suis volontairement "enfoncée" dans le sommier de mon lit, puis de plus en plus bas. Les montées et descentes ont alterné.
 J'ai provisoirement oublié ces expériences, puis elles me sont revenues en mémoire^^

 J'ajouterai que depuis quelques mois, je fais des "rêves" très colorés, dans le sens où j'y vois des couleurs plus éclatantes que lorsque je suis èveillée: l'être psychique a une meilleure perception des couleurs, comme expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le voyage astral   

Revenir en haut Aller en bas
 
le voyage astral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierres pour le voyage astral
» NDE et voyage astral
» EMI et voyage astral
» rapide voyage astral
» le voyage astral pour débutants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Serviteurs du Chaos :: Le Pentacle :: Accepter le Chaos-
Sauter vers: