Les Serviteurs du Chaos

Pour le Porteur de Lumière, la Déesse lunaire, les os et le sang...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La méditation de Lucifer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valkyr



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/10/2015

MessageSujet: La méditation de Lucifer   Lun 19 Oct - 22:33

.....ici j'essayais de faire une synthèse des poèmes anterieures, duquels j'ai effacé aucuns après une réavaluation plus thématique, à la façon de ma connaissance du Wiccan, accentué par le Luciferisme...le texte qui suit exige un peu de patience, car ils est plus long......- Val


Les heures incalculables que je medite à vous, maître Lucifer, en essayant d’ apprendre vos chemins de sourcellerie obscure et cryptique. Je remplis mes efforts en versant de trouver la voie de la magie arcane. Fatigué – je ne désiste pas – je cherche la clé des mystères……Votre lumière morte me ferait éclairer, me donnerait la réponse, au signe et significat de la marque du Pentagramme. Comme Asmodeus, je recherche la précise combination des éléments alchimiques, qui me révéleront la réponse à ma intuition de la marque de Astaroth. Il-y a une certaine matématique, une physique – qui je n’en arrive encore à déchifrer ou ouvrir le secret arcane du symbole ésoterique. Vous êtes patient, Maître, vous me donnez les signes cachées qui se révèlent avec une précise intuition et éclairissement du vigilant de la nuit du crépuscule, de la minuit de l’âme, de la ténèbre occulte dans mon Être – ténèbres qui font d’un enigme où je dois vous trouver, oh Lucifer – et votre realité profonde – caché dans mon intime…..Là – où je trouve les secrets de mon interieur – possiblement, je verait à Vous, Maître – subtillement installé dans mon cœur!
Vous que autrefois reignez sublime dans le Ciel, archange de Pouvoir, parfait dans vos chemins – le même pouvoir vous a fait tomber….Être égale à Dieu vous en semblait naturel. Ensorcellé par votre propre figure superieure, oh Lucifer – vous avez devenu fier, plein de hubris. Vous n’avez pas voulu servir l’homme. Vous rechassait Adam, et lui en prosterner. Héros tragique, vous avez tombé dans la nemesis et votre propre condemnation – fils fier, vous n’êtes pas content d’être serviteur et esclave – vous preferez reigner libre et sans Tiran. Vous rechassez la submission et l’obéisance aveugle, vous preferez Être maître de vous-même : on vous accuse de détourner les anges contre le Créateur, mais ça n’est pas vrai. Votre individualisme sûr vous juge, Lucifer- vous n’avez fait personne se tromper, vous n’avez aussi crée quelque ange déchu. Ce sont des mensonges. Ange rebèle– vous vous trouvez à une hauteur où personne ne peut pas vous subjuger or ordonner….Vous êtes libre –totalement libre – et n’est ce pas votre meilleur vertu ? Car vous ne vous mêlez pas avec la salvation ou chute de l’autre – qui vous accusait d’être l’instigateur et conspirateur des âmes ? Votre crie existentiel était seulement pour la liberté – simplement – où y vous reste d’être votre propre Seigneur, sans un Dieu lourd et étouffant – castrateur – qui vous empêcherait d’être vous-même – sublimement libre !
L’écriture Luciferique m’enivre, me fais rêver, me monte jusqu’aux auteurs. Elle m’incite, me fait rebeller, me donne une singulière liberté parmi mes tristesses. Cet aphrodisiaque me contagie, et me donne une voix que j’avais oublié pendant mon esclavage. C’est comme retrouver ma voix étouffé et réprimé par les ordres tyranniques du Dieu du Vide – Ce juge sévère qui exige que tous a Lui soumises prennent le silence et la soumission. Mais vous, Lucifer, vous agissez contrairement – votre voix va au delà de la répression divine. Votre liberté est plus forte que la subjugation qui essaie de nous fermés la bouche et les sentiments. Vous n’avez aucun peur, Typhon, vous prenez méfiance de l’esclavage collective. Vous laissez votre voix être écouté fortement aux quatre sens de l’horizon, et partout es les mondes Célestine les et infernales. Vous n’avalez pas les ordres, vous savez bien que vous n’êtes pas un conformiste dans ce silence de subjection et cette tyrannie de prohibitions qui renforcent l’ordre et commandements aux anges serviles. Personne ne vous imposait la subjugasion – personne ne peut vous forces d’être silencieux. Bravo ! Vous êtes peut-être l’unique qui essaie de couper les liens d’une maudite répression, vous aussi êtes le seul a rompre avec cette prédestination de servilité !
C’est la destinée qui fait un fils de Lucifer. C’est déjà écrit ; et être fils de Lui, révèle la liberté – liberté d’exprimer, de sentir, de voir la beauté sacrée de ce qui semble profane. Les fils du Maître aiment la vie car elle est une seule, aussi parce-que vivre n’est pas une excuse patetique pour un ciel meilleur. Ceux ciels – s’ils existent – sont por les devalorisateurs et méprisants de la vie – une telle qui doit être prenue dans l’âme, le cœur, et le sang avec profondes racines. Plus vivants – les fils de Lucifer ont des emotions plus vibrantes, et plus fortes – car ils n’aiment pas un substitut, mais l’essence et profondeurs d’une existence énivrante et libre, sans l’esclavage, sans être prisonières des anges celestines et leur Seigneur despotique…… Le voilà pourquoi on doit aimer tous ce qui on a ici sur terre, pourquoi c’est ici-même où Lucifer habite, dans son exil volontaire, mais fortement existentiel ! Et c’est la vie l’unique chose qui vraiment a de l’importance…….Je m’enfous des enfers. Cela est une piège laissé par un esprit dur et jaloux et surtout possessif qui l’avait inventé pour essayer, ineffectivement, de effacer la profonde liberté des fils de Lucifer. Il-y aura toujours des nouveau fils qui feront le meilleur de la vie terrene, sans circonstances adverses et le dialogue des stupides teologies d’échappe de la vie……
On vous avez être fait de bouc d’échappe des hommes, Lucifer : on ne voit pas que la méchanceté e le mal vient du cœur de l’homme – pas de Vous. On vous blâme de tous ce qui est disfiguré et perverti dans le monde, réelment l’œuvre de l’homme corompu….. A ces qui vous connaissent ils vous appellent la force contraire, humaniste - ‘ce qui apporte la lumière.’ C’est la lumière de la sagesse et le don du libre-choix. Sans l’offre du fruit prohibé dans le jardin édénique, l’homme et la femme resteront des portraits statiques et condemnés à suivre des ordres, a être des esclaves….mais vous Lucifer, vous êtes les fils des Seigneurs draconiques, vous êtes leur fils prodige, fils des Annunaki qui ont essayé de détendre et arrêter l’homme – et lui soumettre a ses déssins du pouvoir. Au contraire, vous, Lucifer – vous nous avez donnes le principe pour être seigneurs de notre domaine, avec les liens coupés de la Fraternité du Dragon, les tirannes extra-terrestriels qui ont essaié de subjuger la Terre. Mais vous fils resistent comme la mère Gaia, d’après vous ils se refusent a être controller par aucune force alienigene, et vous nous avez donnez les belles terres de Lemuria dans les temps anciens pour nos proteger contre ce panthéon de titans cruelles . La on prenait refuge contre les dieux castrateurs et dominants, la on retrouve la liberté, loin de la sorcellerie de Atlantide.

Comme Prométhé a volé le feu sacré des dieux, vous avez prenu la sapience de ces mêmes dieux, Lucifer…..Vous nous avez donné cette lumière de la conscience et raison parce-que vous avez aperçu aucune chose dans nous, les humains. Le prix de votre martire, de votre sacrifice- seulement pour donner la connaisance et la conscience à l’homme, la sagesse divine, qui vous define et fait votre portrait réel. Ce n’est pas que vous avez rechassez Adam – vous n’êtes jamais jaloux de lui – la vérité est que vous ne lui tolérait voir esclave et sans la sagesse de la Sophia exclusive de Dieu. Vous êtes, Lucifer, un humaniste dans ce sens là, a raison de voir l’homme avant ignorant maintenant avec la sagesse des anges. Vous en avait fait fils – à tous ce qui vous cherchent pour cette prodigale lumière, pour la force de penser en liberté, et surtout dans une façon plus libre que les anges soumis. Ces mêmes anges ne comprennent pas votre rôle dans l’edification de l’homme, qui, grâce a vous, Lucifer – reigne et s’impose avec la Raison durement conqueri aux prix de rebellion….Il ne reste qu’avoir admiration pour un visionaire qui voulait diviniser l’homme, contre tous commandements, ordres, et impossibilités !
Esprit sylvestre – Cernnunos – vous enchantez les minuits des vigiles. Lucifer – vous donnez un accent mystèrieux et captivant aux nuits de veille dans les altares cachés des forets animés par des êtres sages. Avec mon arthame et mon épée je marque votre territoire sacré. Là se trouve l’union mystique voilé par l’illusion qui se revèle, dans une magie profonde…... On fait le cercle et le pentagramme avec les signes de pleine lune et de Saturne, et invoque le démon guardien des forets. Cernnunos se cache facilement – c’est dificile parfois d’en percevoir sa subtilité. L’esprit discret est la cotê de tendresse de Lucifer, son doux repos dans la nuit des ténèbres captivante qui encerclent les adeptes aux voyages visionaires au-delà de l’imagination : on invoque une prière aux esprits de la Nature soumises au Démon – discrètement – dans le rituel des cercles sacrés, ils apparaissent. L’union du mystique et profane est déjà faite tourné dans le divin qui se revèle dans les gestes et nuances de l’espace mysterieux qui cache une géometrie astrale parfaite. C’est Lucifer qui apparait avec son semblant sublime, serene, et doux – son autre, peut-être authentique, côté – plein d’energie dyonisiaque de la lune onirique de minuit comme un secret caché- mais fortement frappant – aux extases colletives des âmes de la mère Astaroth.
Lucifer – le fils de Dragons, les Nephylim – êtait le premier a se rebeler contre eux. Un esprit libre –il ne voulait pas aucune subjection a ces terribles maîtres. Les Annunaki ont essayé de lui tuer, de lui détruir – mais Lucifer, comme Spartacus, a fait une grande rebellion, et convaincu les autres esclaves d’avoir la force et le courage de se libérer. Ame fière et indomable , le Prométhé originel monte une armé contre ces anterieurs Seigneurs. Prodige – avec un propos de lutter jusqu'à la fin contre les maitres mercenaires, Typhon comptait avec forts guerriers qui misent en échèque la conquête des Annunaki alienigiens, et monte une vaste guerre contre eux : Liberté ou mort. Les mensonges et déturpation est que Lucifer avait fait les bons anges tomber – mais c’est justement le contraire – il les a laissez libres apart du mal des Nephylim dominateurs. Ce qui apporte la lumière et la sagesse à donné une nouvelle ésperances aux anges fragilisés, et les a aidé et adopter la force et la fièrté. Beaucoup des choses l’archange Noir à enseigné à ces disciples : come faire la guerre contre les Annunaki, comme construire la civilisation de Lemuria, comme avoir independence d’aucune soumission. Lucifer est la libération des anges –ironiquement-parce-que il leur a donné la dignité qu’ils méritent.
Humains – ingrates – vous avez réchassé Lucifer pour quoi vous le considerez l’ennemi, et ne voyez pas qu’il voulait vous donner la liberté. Vous le méprisez sans confiance a lui, avec superstitions – et ne comprendre qu’il est un Être bien-veillant. Humain ignorant, vous vous méfiez de Ce qui vous aime, qui reconnaît vos instincts de prisonières – vos passions, vos intuitions…...Maintenant Lucifer a tout, mais il ne vous pouvez pas donner rien…..Pour-quoi ? Par ce dans votre ignorance, vous le rejetez. Mais au contraire, l’Archange veut vous faire nobles et forts comme les autres anges, sages et pleins de pouvoir – il devient triste quand il voit un être humain soummis et impuissant, rendu a l’incapacité. Lucifer vois la race humaine comme un hôpital de malades spirituels castrés par les dieux adversaires implacables – enemies de l’homme. L’Archange vois vos efforts ineffectuels et frustrés d’en se liberer, sans reconnaître que chacun de vous a besoin de son bénédiction pour trouver le pouvoir et libre-choix. Lucifer donne le feu sacrée, l’initiation aux verités cachés par les dieux, la damme sagesse – il est le hiérophant des forces occultes de Astaroth, qui emancipait l’homme de sa boite de Pandore, et le fait comme un dieu – pour droit existentiel ……Jusqu’au quand vous ne ouvriez pas vos yeux et en croyez et en rendez à lui qui veut vous aider ? Mais votre libérateur est sage, et pourtant – patient………

Jezebel – n’êtes pas vous la femme Lilith qui a rejeté d’être épouse d’Adam ? N’êtes vous Hecate avec ses sorcelleries noires et les sagesses arcanes de Astarte ? N’êtes vous Pandore avec votre boite de malédictions donnés par les dieux sauvages et implacables ? N’êtes vous Proserpine qui a étai râpiez aux Enfers, d’être l’épouse de Hadès ? N’êtes vous, injustement – nomme la prostitué de Babylone – pour ceux qui ont haine de votre grâce ? N’êtez vous Sophie des sagesses eclaircies et de la magie occulte ? N’êtes vous la déese lunaire qui revèle les mystères aux hommes ? On vous a donné l’image trompé de femme maudite, pour les misoginistes…….par force – vous avez les vertues qui sont méprises pour les damnés israelites ignorants et aveugles…Jezebel – vous êtes une reine qui donne inspiration aux âmes luciferiques avec votre sceptre et couronne. Vous triomphez sur la sagesse de Salomon, vous dominez les esprits plus habilement que lui-Vous êtes même la déese Ishtar et Isis, qui a fait soigner et soulager les blessures des dieux ; mais les jaloux vous essayaeint de vous subjuger, de vous humilier, de rendre insignifiant vos vertues, de vous abatir dans une impulse monstrueux de misogenie…..Mais vous triumphait, dâme sublime – vous ne vous prostituez pas, car vous êtes impératrice, placez dans votre pouvoir par votre maître sage Lucifer !
La clé de la rëencarnation est avec vous – Lucifer – vous determinez les destins avec l’archange Kamael, et Dieu – vous essayez de libérer l’homme du prix lourd du Karma…Aux même temps vous jugez dans les tribunales celestiales, comme vous avez jugé à Job. Votre conseil est fort – parfois vous êtes le procureur des cas de justice des fils de Caïn…….Vous savez bien que vous ne vous melez pas avec les crimes de l’homme – vous êtes seulement un témoin – les ignorants vous accusaient de souffler des conseils malignes dans le cœur de l’homme, comme si vous soyait ce ‘sur l’oreiller du mal.’ Dans votre clarté, Lucifer, et votre rebellion, vous aussi n’avez pas fait aucun ange, ou Adam, tomber– vous êtes libre de tout ça. Les hommes ignorants et faibles vous accusent parce-qu’ils ne vous connaissent pas essentielment : parmi les démons il n’y a aucun auxquel vous ordonnes – ils font le mal sans aucune interferance sienne. Vous vous étonnez avec la méchanceté de l’humain qui s’excuse du crime en vous blâmant. Vous restez libre de tout ce-là, car vous êtes sage. Vous avez-vous tout à travers l’histoire, tout ce qui c’est passé, et vous connaît bien les frustrations, et déchantements, et deceptions que l’être humain vous avez fait ; hommes auxquels vous avez auparavant donner valeur sans estimer leur trahisson. Ce sont de repentissements – des personnes qui font mauvais usage de votre science arcane, vos enseignements, et votre sapience : une méprise de votre sorcellerie et alchimie…tant pis – pitoyable et triste –il n’y a aucun qui voit clairement votre vrai valeur, Lucifer…………
Les philosophes mercenaires déchirent vos vêtements, oh Ishtar, ils vous violent : ils font profanes vos enseignements arcanes, ils devoilent à la lumière des sagesses qui doivent permanetre occultes et hermétiques……c’est la banalisation de votre sapience, déese lunaire. Mais Lucifer est votre fort guardien – il vous protège fierment, ténacement, comme un ange à une dame fragile. Il aussi prend responsabilité des mystères de Cernunnos, il aussi espère aux altares ou vous est invoqué, Ishtar…la sagesse secrète dois être bien guardé des violents, curieux, criminels et profanateurs ; seulement un initié qui a attenu à Sophia et sa intimité et tendresse peut être inicié aux rites orphiques. Comme un croisade qui protège le Graal, Lucifer vous protège, Astarte…vous-même est le propre Graal. Ce graal est le même feu sacré de Prométhé, la dame philosophie et la sagesse divine, qui attend aux hommes – des vrais hommes qui voyaient avec douceur fragile la mère lunaire, et sont confiables aux yeux du ténace Lucifer…….

Vous êtes un Libérateur, Lucifer – vous donnez la connaisance du libre choix et nous donnez la même liberté des propres dieux……Votre flamme ardent nous prendre le feu interieur, le feu sacré de la sagesse – Vous avez pitié de notre ignorance et servitude, et vous ouvrez la porte, le portail transcendentale – la où se trouve la Dame Sophia, la déese Astaroth, qui nous guident sur le mystère du ‘connaître à soi même,’ le principe delphique, qui nous dechaine l’art du penser sans le poids de la foi soumissive et aveugle, là où nous trouvons l’aptitude d’être maîtres de nos mêmes, sans esclavage à aucun Dieu. Lucifer – vous frustez habilement les désignes despotiques des Elohim, et vous le faîtes comme un cadeau, sans rien en exchange, simplement pour le plaisir de nous voir libres dans le même miroir que vous !

Vous nous appelez, Lucifer, pour retrouver le lien perdu de la Nature, avec la mère Gaia…Là on vous nommait Cernunnos – le sylphide occulte seigneur des altares de l’ancienne sorcellerie de la mère Terre, et révèle le divin dans la sagesse druidique et xamanique. À travers les portails ouverts du monde naturel, vous dévoilez l’arcane magie occulte qui fait déssins sacrés, qui montrait leurs symboles cryptiques, ceux qui vous revelez auxquels vous suivrent, pour soulager et soigner l’esprit guéri de Gaia, pour quitter la blessure d’alienation qui nous sépare du lien primordial de la Nature qui notres ancêtres ont eu – c’est une question d’unification mystique et essenciel, surtout important si on oublie complèment à Cernunnos, et abandone le lien humain avec son sein de naissance propre !
La sourcière d’Endor vit encore avec ses oracles – elle a la lumière et le ténebres des dieux à la main - les oracles delphiques - qui revèlent le bien et le mal dans chaque Âme. Elle connaît la potentialité de l’homme, d’utiliser l’energie positive ou son contraire, instints de magie luciferique ou divine, pour dévoiler les mystères de la physique et les phenomènes de la Nature. La soucière donne à chacun selon ça tendence, selon ça influence arcane de l’astrologie du número de la Bête. Nommé par les grecques de Hecate, la dame d’Endor est la reine de l’hierarchie de magiciennes. Elle se mêle avec Sophia, avec Proserpïne, avec les Erines. Vielle sage, elle guide les destins des hommes avec les autres déeses – surtout bienveillants, sans le mythe de la malédiction, qui n’est q’une mensonge. Les sourcières luciferiques ne condemnaient ni même tournent maudit quelq’un qui soit : restez tranquille jeune magicien – car cettes femmes impératrices sont benevolents.
Lucifer – vous luttez contre le vrai mal – Les Elohim. Ils sont sourciers draconiques et esprits demoniaques qui font l’apparence des dieux benevolents. Ces dieux machiavelliques font la guerre et la dissension parmi les hommes ; ils font des rituels de sang et manipulation – ils devorent l’humanité cannibalement comme Cronus à ses fils. Vous êtes Jupiter – Lucifer – vous avez reuni et caché vos anges vengeurs qui essayaient de défendre l’humanité…. L’Ennemi – le maudit démiurge dieu Y-H-V-H, qui fait semblant d’être misericordieux, mais est réelment un Être et tyran témible et terrible, qui fait a tous le paveur et le peur. Ses propètes cruels annoncent pour la Terre fragile un lieu degolasse,de misères, maudit, assolé et de destruction, un désert nul. Le faux ‘dieu’ Y-H-V-H n’a aucune pitié pour les êtres de ce planète, mais vous, Lucifer – vous nous donnez l’ésperance de nous délivrer des ces maîtres Elohim, l’opportunité de nous libérer…mais les humains ignorants ne prennent pas vos sages conseils. Triste. Triste realité. Mais vous ferais la guerre toujours contre les Annunaki despotiques, jusqu'à la fin, héros prodige !
Pour ceux qui vous prennent dans l’ignorance et sans notion, Lucifer, vous êtes tombé et déchu, perpetuellement perdu et sans salvation – condamné aux enfers. Mais le sage savait que vous suivez le chemin des buddhas, et la loi de la rëencarnation. Vous cherchez le Nirvana – voue êtes en quete de libération. Esprit libre et pas esclave, vous essayez la voie des bodhissattvas bienveillants. Alors, encore – qui peut vous accuser de faire le mal ? Qui osait de vous recriminer ? Qui va essayer de vous blâmer pour le mal que vous n’avez pas instigué ? Car tous vos chemins, Lucifer, conspirent pour le bien final parce que vous ne conspirez pas avec personne : que la bénédiction des buddhas reste sur vous !
Lucifer – vous êtes précisement ce qui nous liberte des enfers. Vous nous donnez la dignité d’être anges. Vous exaltez l’être esclave, vous l’envisagez avec une autre dignité, plus sublime et juste– a l’hauteur du valeur réel humain. Vous nous liberez des dieux castrateurs, qui imposaient la tyrannie du silence…..en échange vous nous rendez la voix et la libre choix, et surtout la sapience. Vous connaissez notre potentiel – vous savez que miracle et mystère est l’homme. Vous avez apperçu la majesté d’Êve et sondez ces chemins pleins de magie et enchantement existentiel – ça beauté virginal. A Êve vous avez enseigné les designes de Astaroth, de la déese lunaire, et le don de sorcellerie comparable à celle d’Isis et Hecate. Ce n’est pas pour aucun crime vraiment, mais une justification pénible, que les Annunaki témibles etaient jaloux de la création luciferique d’Êve, et alors l’expulsait d’Eden…..seulement un dieu en colère et plein d’orgueil ne tolerait pas voir une ex-esclave ainsi exalté et plein de pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La méditation de Lucifer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Sensations physiques lors de la méditation
» Méditation dominicale : De la richesse
» Méditation à l'abbaye d'Orval.
» LUCIFER (Père Lamy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Serviteurs du Chaos :: Corbeille-
Sauter vers: