Les Serviteurs du Chaos

Pour le Porteur de Lumière, la Déesse lunaire, les os et le sang...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La luxure officieuse des religions officielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: La luxure officieuse des religions officielles   Dim 29 Nov - 19:21

Voilà, tout est dans le titre Smile les religions officielles, dans leur ensemble, condamnent plus ou moins a sexualité, y compris la plus saine, la plus naturelle, alors que certaines de leurs Ecritures sont en totale contradiction avec ces "beaux" principes, de même que le mode de vie de beaucoup d'entre eux. Ils prônent une chasteté ou/et tellement extrême, pour les plus conservateurs, que c'en est louche^^ce n'est pas parce-qu'ils veulent se montrer vertueux à tout propos que les actes sont forcément en adéquation avec leurs propos. Au contraire, peut-être. Parfois même, lesdites Ecritures ne font que les encourager à des excès que même nous, nous ne ferions pas.

La Bible exige une sexualité prude et absolument contrôlée, niant nos instincts, notre nature profonde. Morale contre-nature, morale anti-nature. Et pourtant...
Dans l'Ancien Testament, l'inceste est bien sûr déjà proscrit, et pourtant, les histoires de ce genre abondent. Toutes les formes d'inceste chez le "peuple de Dieu" sont relatées, et le plus souvent sans aucune critique envers ces pratiques. Sous pretexte que le peuple élu" devait croître et se multiplier afin de peupler la Terre (autrement dit, sans tenir compte des autres peuples et de leurs croyances personnelles, allant jusqu'à les asservir ou les détruire), de la dominer, l'inceste fut longtemps toléré, voire même encouragé pour èvité que le "peuple de Dieu" se mèlange aux autres, prétendument impurs. et qui a donné lieu, au passage, au début des discriminations et des guerres prétendument saintes.
On sais que l'interdiction de l'inceste a eu pour but, outre le fait de se renouveller génétiquement bien sûr, fut de permettre aux peuples de se rencontrer, d'apprendre à se connaître, par le commerce et les mariages, plutôt que de toujours vivre en autarcie et se combattre.
Chez le "peuple élu", l'inceste était justement vu comme un bienfait pour les raisons inverses affraid L'histoire de Noé est particulièrement "èdifiante" lol! le récit (sur ce coup-là je veux bien croire que ce soit vraiment un récit, ça sonne vrai et ça ne m'étonne guère lol! ) détaille la conversation des trois filles du saint homme, lesquelles décident de coucher avec leur père pour perpétuer le "peuple de Dieu", repartir d'un bon pas XD l'une après l'autre, elles ont entrepris de saouler Noé (ce qui prouve qu'il ètait déjà plutôt intempèrant, autre paradoxe) au point qu'il ne savait même plus ce qu'il faisait, et quelle femme ètait dans son lit (ce qui laisse accessoirement planer des doutes sur sa lègendaire vertu). C'est tout ce beau monde que Dieu a choisis de sauver, parce-qu'ils étaient les seules personnes vertueuses...

Voilà pour commencer, mais il y a beaucoup d'autres points à ètudier^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Dim 29 Nov - 20:53

Je me souviens aussi d'une "anecdote" biblique dans laquelle une femme décide de coucher avec son beau-père (ce qui n'est pas de l'inceste lol mais tout de même contraire aux principes bibliques^^), et qui, pour arriver à ses fins, s'est prostituée à lui sous un voile (ce qui indique du même coup que le port du voile, qui existait alors également chez le peuple hébreu, n'a pas toujours un usage aussi vertueux qu'on l'imagine lol) pour qu'il lui donne involontairement un enfant-toujours pour la lignée...autrement dit, Dieu approuvait la ruse, la tromperie en plus de l'acte lui-même, le fait que cette femme s'est prostituée-ce qui veut dire aussi que le beau-père en question, peuple élu ou pas, n'ètait pas fermé à ce genre d'expèrience sexuelle: sa belle-fille devait le savoir puisq'elle avait l'assurance que ça fonctionnerait Shocked
Il y a aussi l'histoire d'une jeune femme qui s'est "sacrifiée" pour son peuple en séduisant un homme d'un peuple adverse, pour que les siens puissent venir tuer l'"ennemi" dans son sommeil...même réflexion que pour l'anecdote précédente.
Les historiettes de ce genre sont légion lol je suis certaine qu'il y a eu pas mal de chrétiens qui ont pris un plaisir trouble à les lire^^

Ils disent que la Bible est LE livre saint par excellence, la Parole de Dieu, que tout ce qui s'y trouve est témoignage d'amour, de vertu etc il y a un truc que je n'ai pas compris^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Dim 29 Nov - 22:30

Dans ce même Ancien Testament, il est spécifié que durant les guerres contre les peuples "païens", non seulement il fallait passer toute la population, y compris les bébés, mais même les hébreux avaient l'autorisation (divine ou prétendue telle) de faire prisonnières les femmes qui leur plaisaient et de les réduire en esclavage; on commençait par leur raser la tête et par leur imprimer la marque de leur nouvelle condition afin que ça leur rentre bien dans la tête, on avait la bonté (lol) de les laisser pleurer leur famille tel laps de temps, puis les hommes pouvaient coucher avec elles (les violer) à leur convenance. On interdisait la luxure, mais ces pauvres filles ne devaient pas être considèrées comme des femmes "bien", et il ne semblait y avoir rien d'"impur" à assouvir ses besoins avec elles. Encore un paradoxe, et des plus terrifiants.

Il y avait des principes très ètriqués et qui pourtant, poussaient aux pires pratiques:
Les relations sexuelles étaient interdites hors mariage, au point que l'on mariait immédiatement les jeunes gens pris en flagrant délit, qu'ils soient amoureux ou non, les condamnant à une vie gâchée s'ils ne le devenaient pas par la suite-sans compter toutes les unions arrangées.
Mais il y a plus grave, bien plus grave: si la jeune fille était violée, la "loi de Dieu", loin de condamner l'agresseur, exigeait qu'il èpouse sa victime, comme si elle avait été consentante. Quelle que soit la situation, elle ètait donc considérée comme souillée-même lorsqu'elle n'y était pour rien-et le mariage qui perpétuait le viol ètait la seule et unique possibilité pour elle.
Détails révoltants:
Si une jeune fille fiancée à tel homme était surprise à coucher avec un autre, elle ètait lapidée.
Si le flagrant délit avait lieu en ville, elle ètait immédiatement condamnée, parce-qu'elle ne pouvait qu'être consentante, autrement elle aurait crié (ce qui est parfaitement stupide: les femmes qui ne crient pas parce-qu'elles ont peur, sont menacées de mort ou, plus tristement encore, sont tétanisées ne sont pas rares). Donc elle ètait lapidée aux portes de la ville.
Si le flagrant délit avait lieu à la campagne, il ètait précisé que, comme la jeune femme avait pus crié et qu'on ne l'ai pas entendue, elle pouvait être mariée tout de suite à l'homme, amoureuse ou non, violée ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Dim 29 Nov - 22:50

Etrange religion où la victime (la jeune fille violée) ètait vue comme plus coupable que son agresseur, lequel, même s'il ètait pris, avait en guise de punission la possibilité de continuer à violenter la pauvre femme, et légalement de surcrois. Si elle avait eu la possibilité de refuser, ou si le violeur se sauvait ou mourait avant d'avoir pu l'épouser, sa souillure (on se demande bien laquelle) n'aurait pas été lavée et elle aurait été déconsidérée pour toujours.

Les polygamie était autorisée, alors que les femmes devaient toujours être fidèles à leur conjoint, qu'elles l'ai choisis ou non-c'était rarement le cas, et s'il ne leur plaisait pas ou les traitaient mal, c'ètait le même prix. Le roi Salomon a eu de nombreuses femmes, sans que personne ne saisisse le côté luxurieux et obserssionnel de la chose Laughing les prophètes de l'Ancien Testament avaient autant de femmes qu'ils voulaient, et parfois c'ètait plus grave: il arrivait que les fiancées, souvent obtenues pour sceller une alliance, soient de jeunes adolescentes, voire même des enfants; l'une d'entre elles n'avait pas plus de 10 ans, ce qui, même de nos jours, choque peu de personnes, alors qu'elles s'indignent toujours de la sexualité libre (mais tellement plus saine!!!) des peuples dits païens.

Les descriptions passées et prétendment futures de villes, pays détruits par la volonté de Dieu évoquent avec une complaisance lubrique les femmes dont les vêtements seront arrachés, et qui, meurtries, tomberont dans la poussière, et que des hommes violeront devant leurs maris etc etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Dim 29 Nov - 23:35

Passons au Nouveau Testament lol!

Je ne suis pas la seule à penser que la conception miraculeuse de la "Sainte Vierge" laisse planer ce doute logique lol comme il ètait de coutume de lapider une jeune femme enceinte avant le mariage-si elle ètait enceinte d'un autre que de son fiancé et que le viol ne pouvait pas être prouvé-il n'est pas exclu qu'une jeune fille se retrouvant dans ce cas invente ce qui lui passait par la tête pour sauver sa vie. L'époque étant hautement mystique, ça pouvait fonctionné...je ne dis pas qu'il s'agit de ça, disons qu'il y a des présomptions^^
Par ailleurs, il y a plusieurs versions des détails de la conception, et certaines d'entre elles présentent avec des mots ambigus la "visitation" de l'ange lol
Par ailleurs, ces gens sont attachés à la chasteté à un tel point que beaucoup-même de nos jours-de catholiques disent, le plus sérieusement du monde, que Marie a été vierge non seulement avant de mettre son fils au monde, mais même pendant et après scratch même en admettant qu'elle ai été vierge avant, comment aurait-elle pus l'être après son accouchement? A moins que son enfant soit né par césarienne (ça existait déjà mais dans ce cas particulier...il me semble que ça se saurait XD), c'est strictement impossible. Avant, pendant, après...et pour l'Eternité bien sûr...

Cette négation du sexe vas même si loin que certains rédacteurs de livres religieux n'ont pas hésité à mettree dans la bouche de Jésus des paroles que même lui n'a pas eues LOL par exemple: "J'aime la virginité: j'ai été vierge, ma mère ètait vierge, mon père nourricier était chaste, mon disciple préférée, Jean, ètait également vierge" etc le tout en encourageant les jeunes gens non seulement à rester vierges jusqu'au mariage, mais même, si possible, préférent une vie chaste de bout en bout, par exemple en devenant prêtre, moine, religieuse, ou même durant une vie "normale". L'orgeuil mélée de frustration (cette frustration que l'on sens dans les haine qu'elles ont envers les femmes ayant une vie plus libre) de certaines bigottes-elles existent toujours-n'a pas d'autre origine.
Saint Paul lui-même a dit que le mariage ètait permis, mais uniquement quand l'homme ou la femme ne pouvait pas maîtriser la "brûlure" du désire, et que plutôt que de risquer de vivre "dans le péché" , il valait mieux se marier...comme si c'ètait une fatalité, que la "brûlure", aussi naturelle soit-elle, devait être vite apaisée, par nécessité. Il ajoutait que pour ceux qui le peuvent, la chasteté est un état bien préférable, et que ceux qui arrivent à l'être toute leur vie seront particulièrement privilégiés au Paradis, la "pureté" du corps étant censée être le reflet de celle de l'âme. Il disait également qu'il aurait voulu que tout le monde soit comme lui, c'est-à-dire chaste (ce qui donne une certaine impression d'orgeuil, soit dit en passant), mais que tout le monde ne pouvait pas être pur, à cause de cette brûlure^^
A se demander pourquoi les gens sont nés avec des sexes; pour ne pas s'en servir, c'est bien ça? lol!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Lun 30 Nov - 0:08

Je vais terminer sur le chapitre du christianisme LOL

Le paradoxe a continué: la virginité jusqu'au mariage était toujours ordonnée (par l'Eglise), ce qui n'a pas empêché, à un moment donné, cette même Eglise de tolèré la prostitution et les maisons closes (ce doit être l'origine du terme "maison de tolèrance"^^) pour pouvoir canalyser le désir des hommes-jugé moins sévèrement que celui des femmes-sans avoir à "souiller" d'honnêtes jeunes filles ou femmes Shocked c'est l'oeuvre d'un certain pape...

Du temps de l'Inquisition et des massacres en tout genre au nom de Dieu, il n'ètait pas rare qu'inquisiteurs, bourreaux etc non seulement torturent (avec le plaisir sadique qui devait aller avec), mais même violent leurs prisonnières, sorcières ou considèrées comme telles, femmes "païennes" durant les conquètes de nouveaux territoires, particulièrement si elles refusaient de se convertir, ou lors de croisades...ces femmes, n'ètant pas chrétiennes (de nom ou de pratique) devaient être considérées comme pires que des prostituées, et certains pensaient même qu'il était "agréable à Dieu" qu'elles soient punies de cette manière, ne méritant pas mieux.
On reconnaît la marque de l'Ancien Testament qui permettait aux hommes du "peuple élu" de faire prisonnières, violer les "païennes" après avoir passé tout le monde au fil de l'épée. Comment ne se seraient-ils pas sentis autorisés à assouvir leur brutale lubricité dans ces conditions?...

Sans même aller aussi loin, les prêtres, qui demandaient en confession les détails les plus intimes de la vie sexuelle de leurs paroissiens, et surtout paroissiennes, traquant jusqu'à la plus infime "mauvaise pensée". Il y a beaucoup de complaisance là encore, un plaisir secret de la part de ces prêtres XD je parle aussi au présent parce-que ça existe toujours, deci-delà.
Quant aux commandements de l'Eglise-toujours d'actualité, je le rappelle-fouillant la sexualité des gens pour leur interdire telle ou telle pratique ou position sexuelle prétendument impures, détaillant le moindre acte licite ou non, en contradiction absolue avec leur idéal de pudeur^^même au sein du mariage, le couple catholique conservateur n'a pas droit à l'épanouissement qu'il peux désirer, selon ses nature et ses préférences.

L'obsession de la chasteté est encore si omniprésente que certains prêtres, persuadés que l'union (normale) avec une femme-ou un homme lol-est un péché mortel et en dévelloppent une telle horreur qu'ils finissent par se tourner vers des enfants...l'un des plus graves paradoxes que cette religion ai engendré.

Voilà Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Lun 30 Nov - 22:49

J'avais oublié un "détail" (lol) concernant le christianisme:

Le désir même de mortifications, de sacrifice, d'auto-flagellation (au sens propre comme au sens figuré) a quelque chose de suspect: non seulement ils tirent un orgueil fou-et ils sont les premiers à dire que l'orgueil est satanique par définition lol! -mais ils y trouvent sans aucun doute un plaisir masochiste. Ca me choque pas, il en faudrait plus pour me choquer XD ce qui me choque, c'est l'hypocrisie.
Il est scientifiquement prouvé que dans notre cerveau, la zone qui est responsable de la douleur est très proche de celle qui provoque le plaisir, ce qui explique le masochisme physique et/ou psychique: les deux sensations peuvent se méler au point de se confondre. Par ailleurs, lorsque nous èprouvons une vive douleur physique ou morale, notre cerveau ne peux en supporter un certain pic d'intensité et, pour se protèger, sècrète des endorphine: endorphines=plaisir. Notre cerveau fait un rapport de cause à effet, au bout d'un certain temps, et en vient à rechercher la souffrance spécifique qui permet la sécrétion d'endorphines, donc de dopamine: d'où l'addiction de certains à l'automutilation par exemple, ou autre douleur que l'on s'inflige ou que l'on pousse, d'une manière ou d'une autre, autrui à nous infliger.

Beaucoup de saints du calendrier romain s'autofflagellaient littéralement, avec des fouets, des ronces etc jusqu'à faire couler leur sang, officiellement (y compris à leurs propres yeux)et officieusement pour la jouissance addictive qu'ils en tiraient. Les macérations en tout genre (et il y en a beaucoup lol certains s'agenouillaient pendant des heures sur du gros sel, d'autres portaient des cilices qui enfonçaient des pointes dans sa peau, puis sa chair à chaque mouvement qu'ils faisaient-cette macération quotidienne ou presque devait être particulièrement addictive-d'autres encore se faisaient fouetter etc) étaient faites pour "chasser le mal" de leur chair, et ce qu'ils appelaient le mal n'ètait le plus souvent que les désirs, les plaisirs les plus simples et les plus naturels. Sans se rendre compte que lesdits plaisirs étaient remplacés par la plaisir masochiste dont leur circuit de récompense redemandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Jeu 3 Déc - 0:02

Sans même parler des saints, de nombreux chrétiens scrupuleux ont nié leurs désirs les plus naturels, les plus simples, et ont préféré "mortifié leur chair" pour en "extirper" "le Malin", sans se rendre compte que l'extase secrète mais bien réélle qu'ils y trouvent est bien plus sombre et tortueuse lol ils y sont en plein, dans les "plaisirs coupables", c'est là qu'est toute l'ironie. Ils refusent leurs désirs, pourtant il faut bien que leurs pulsions s'expriment d'une manière ou d'une autre, donc c'est tout ce qu'ils trouvent tout en se donnant bonne conscience Twisted Evil

La culpabilité même qu'ils en tirent lorsqu'il leur arrive de céder à la tentation a quelque chose de jouissif parfois. On dit même que "seuls les catholiques savent pêcher avec volupté" LOL c'est plutôt pervers mine de rien bounce C'est à se demander s'il ne leur manquerait pas quelque chose s'ils surmontaient leurs scrupules...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Mer 30 Déc - 16:46

Je viens de me faire une réflexion, en ces périodes de fête: Noel a plusieurs origines païennes, dont les saturnales romaines Twisted Evil comme j'en ai déjà longuement parlé sur ce forum, je ne vais pas y revenir lol je voudrais juste en profiter pour illustrer le propos de ce topic^^
 Non seulement Noel est une fête hypocrite, et devenue purement commerciale de surcroit LOL mais de plus les allusions sexuelles qui découlent de ses symboles ne sont pas rares, ce qui cadre bien avec ce que je pense^^il y a des films, images etc érotiques ou même pornographiques en rapport avec Noel...le rouge est connu pour être la couleur par excellence qui provoque l'excitation sexuelle, et les images, vidéos...de femmes très légèrement vêtues de tenues ou sous-vêtements rouge vif bordés de fine "fourrure" blanche sont nombreuses en cette période de l'année santa pirat  
 En vitrine on peux voire des dessous très audacieux-dignes du sex shop du coin XD-je n'ai même pas besoin d'aller vérifier sur place parce-que je le sais^^-pareil...
 Tout ça paraît contradictoire si on pense que Noel est une célébration de la "naissance immaculée" d'un Dieu chrétien, mais le devient beaucoup moins quand on sais que les saturnales étaient des fêtes plutôt orgiaques.

 Je voulais changer d'avatar, j'ai tapé "images Noel gothique" et je suis notamment tombée sur celle-ci lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosiceleste
Diablotin
Diablotin
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 20/06/2015

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Mer 30 Déc - 18:07

Oui Stana , je te suis tout a fait .. et l'hypocrisie de cette église transparaît encore plus durant ces fêtes .. mais je vois aussi la main de notre maître qui lentement s'insinue dans les esprits de ces humains pour faire triompher nos idées ..

C'est avec plaisir et délectation que j'imagine l'homme sur la croix se retourner dans sa tombe ( si on peut dire .. ) qu'il sache que sa mission sur terre est un échec et que l'humain de par son origine même ne peut se tourner que vers Satan ... le message de cette église installée n'est que mensonge et échec ... Satan est en nous depuis notre naissance .. et nous trois ( tu sais de qui je parles ... ) sommes ses serviteurs déclarés a tout jamais ... et nous ferons vaincre et jaillir son message ..

Cosi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Mer 30 Déc - 18:36

Merci pour ton commentaire cosiceleste Very Happy nos adversaires peuvent toujours jeter un coup d'œil sur ce topic et crier au scandale, je ne pourrais que leur dire que tout ce que j'y décris est vérifiable lol!

Oui, le monde est en train de revenir à ses vraies origines, ça transparait à travers l'art, les modes de vie, et même certaines pratiques-et abus-des religions classiques^^il n'y a pas besoin d'être particulièrement aux portes de la perception pour le savoir, c'st là, sous nos yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Jeu 31 Déc - 18:22

L'Eglise a toujours condamné la prostitution, et cependant, pendant longtemps ses pères ont tolèré le fait que les hommes se rendent dans les maisons closes lol afin d'assouvir leurs pulsions, que paradoxalement, on devait estimer incontrôlables scratch bien sûr cette relative liberté sexuelle ne concernait que les hommes, les femmes étant sensées avoir moins de besoins sexuels...à un moment donné, le clergé disait que les maisons de tolèrance (le mot n'a pas d'autre origine LOL)étaient un mal nécessaire pour que "le vice" y reste concentré et 'en franchisse pas les portes Shocked non seulement c'ètait une utopie, mais c'ètait particulièrement hypocrite^^

D'ailleurs, les sociétés monothéistes ont toujours vu avec davantage d'indulgence (tout en condamnant mollement le "péché") les jeunes hommes qui avaient des aventures avant le mariage que les jeunes filles lol y compris en France, on trouvait compréhensible que, par exemple, un jeune homme de bonne famille ai une liaison avec une femme de rang "inférieur", comme une servante de la maison paternelle, une petite couturière ou blanchisseuse, une actrice (considèrée à peu près comme une prostituée parce-qu'elle avait une sexualité plus libre que celle des autres femmes, proche de celle qu'on n'atrribuait alors qu'aux hommes) etc etc...en attendant de se marier avec quelqu'un de "bien", alors qu'une jeune fille devait être pure et innoçente jusqu'au mariage.
Tout comme une femme adultère ètait-et est toujours-considèrée plus sévèrement qu'un homme.
Les vieux préjugés sont tenaces, et ils viennent directement de la Bible depuis ses origines, comme détaillé plus haut.

Il y a eu un certain évèque qui prélevait une dîme sur les prostituées XD il se donnait les plus saintes raisons du monde évidemment, mais c'est le cas le plus flagrant qu'on puisse imaginer. Ca fait presque penser à la prostitution sacrée qui existait dans les peuples antiques, mis-à-part que dans ce dernier cas, elle ètait pratiquée ouvertement et qu'elle portait son nom...et que d'ailleurs elle n'ètait pas en opposition avec les cultes alors en place, lesquels connaissaient cette force incommensurable, ce mysticisme potentiel du sexe dont j'ai déjà longuement parlé^^
Dans le contexte du catholicisme à son apogée-si l'on peux dire-c'est infiniment plus vicieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Jeu 28 Jan - 18:11

Passons aux autres religions lol

Le judéo-christianisme est particulièrement hypocrite, comme détaillé plus haut, mais dans le fond, cette troisième religion monothéiste qu'est l'islam ne l'est pas moins.

Les critères de pudeur extrême imposé à beaucoup de femmes de cette religion contiennent leur propre luxure officieuse:
Comme disait Sade, le premier à avoir inventé la pudeur devait être un bien grand libertin LOL plus on cache les charmes de quelqu'un, plus on a envie de savoir ce qui est dissimulé. En l'occurrence, plus une femme se couvre de voiles, plus elle èpaissit le mystère, au sens propre comme au figuré, attirant, paradoxalement, l'attention sur des parties du corps qui n'auraient rien d'érotique si on ne dissimulait pas excessivement le reste.

J'ai quelques petits exemples: chez certains bédouins, les femmes portent des robes et des voiles très longs et amples, mais elles savent que quand le vent plaque le voile sur leur corps, tous les regards se tournent vers elles et elles avouent en jouer. De même que dans n'importe lequel de ces pays, tous les regards son attirés par une cheville soudain découverte lorsqu'un coup de vent soulève la robe longue, ou que la femme doit la relever légèrement pour monter un escalier par exemple; même regard sur un poignet brièvement dècouvert lorsque la manche longue glisse sur le bras...et tout à l'avenant, un petit bout de cou dècouvert, une mèche de cheveux qui s'èchappe du voile etc tout est èrotisé d'une manière exacerbée, ce qui peux avoir l'effet inverse de celui escompté XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Ven 29 Jan - 11:32

Les femmes habitant en Arabie Saoudite notament témoignent que tans qu'elles ne portent pas le voile, ça signifie qu'elles ne sont pas encore "femmes" dans le sens où elles n'ont pas encore leurs règles (je rappelle que dès que la jeune fille est nubile, elle est considère qu'elle est une adulte à part entière, sans transition, quand bien même aurait-elle 10 ou 11 ans; il n'y a pas de notion d'adolescente), et qu'elle n'attire aucun regard. Ca semble contradictoire, mais c'est uniquement quand elle commence à cacher son corps qu'il devient objet de toutes les convoitises.
L'adolescente, habillée normalement, qui entre dans une boutique de vêtements n'attire en aucune façon l'attention; quand elle en ressort, pour la première fois voilée de la tête aux pieds, on comprends qu'elle vient de devenir "femme", et tous les hommes la dévorent des yeux. Elle est devenue objet de tous les désirs, de tous les fantasmes, et les hommes essayent d'entrevoir, de deviner la moindre courbe du corps sous les voiles noirs superposés, la moindre cheville découverte, le dessin d'une lèvre sous le voile du visage etc l'"enfant" de l'instant d'avant est devenue "érotique", alors qu'elle n'a pas changé lol et ne montre plus rien en apparence...
D'ailleurs, même quand une femme ne montre que ses yeux, est-ce-que ça tue le désir? Absolument pas: il n'y a rien de plus èrotique qu'un regard, et il est alors mis en relief, en lumière...
Il y a d'innombrables exemples de ce genre, il y en aura plusieurs pages dans mon manuscrit actuel.

Juste un petit exemple personnel:
A un moment donné, dans une association où j'allais, il y avait une jeune femme musulmane, très belle d'ailleurs, voilée mais habillée à l'occidental, d'une manière pudique. Et un jour, elle portait une jupe qui lui arrivait au niveau du genou, avec, en-dessous, d'épais mi-bas noirs pour tenter de cacher ses mollets au lieu de sa jupe longue habituelle. Hé bien, cette tenue qui serait pour nous exagérément pudique attirait l'attention de tout le monde lol Je m'en souviens très bien: à un moment donné elle s'ètait assise, et entre l'ourlet de la jupe toute simple et le mi-bas, on entrevoyait par moment ses genoux, malgrès les efforts qu'elle faisait pour les dissimuler. Ces genoux-partie du corps relativement anodine lol-étaient devenus érotiques, et le geste qu'elle faisait par intermittence pour tirer sa jupe par-dessus ajoutait à la fascination ambiante, je l'ai très bien perçu XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Ven 29 Jan - 11:49

Je connais des juifs, chrétiens, musulmans...ouverts et tolérants avec qui j'ai un bon contact, tout ce que je dis n'est pas contre eux mais contre l'hypocrisie, et plus encore contre les oeillières de certains Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Sam 6 Fév - 16:46

Il n'y a d'ailleurs pas besoin d'aller si loin XD longtemps, les femmes en France se sont conformées à des critères de pudeur...singuliers Cool elles portaient des robes qui leur arrivaient jusqu'aux pieds, voire même traînaient derrière elles, et paradoxalement, elles arboraient en même temps de profonds décolletés; elles ne montraient pas leurs jambes mais leur poitrine et se disaient pudiques^^or qu'est-ce-qui fait le plus d'effet à un homme, un décolletés vertigineux ou un demi-mollet découvert?...et elles aussi profitaient de la moindre occasion pour laisser entrevoir une cheville, par exemple en montant dans un carrosse...
Dans le Haut moyen-âge, les femmes se voilaient, elles cachaient chevelure, cou, menton, mais sous tous ces mètres de tissu, elles portaient une coiffe constituée de "cornes"-une ou deux...l'allusion était claire, et le clergé avait d'ailleurs tempété, sans succès, contre ce qu'on appelait le hénin Twisted Evil
Dans le même esprit, les femmes, et même les hommes, portaient à un moment donné la poulaine, chaussure fine dont le bout était relevé et se recournait vers le haut, évoquant également une corne-c'était aussi, bien sûr, comme pour ce qui est du hénin, un symbole phallique. C'ètait même devenue une plaisanterie salace que certaines femmes faisaient à leur amant défaillant: "Ta poulaine est plus virile que toi!" pirat
Il y a même l'exemple d'Agnès Sorel, favorite du roi Charles VII-contemporain de Jeanne d'ARc lol-qui non seulement portait des décolletés très audacieux, mais même avait fini par laisser émerger un sein entier de sa robe-à manches longues et qui traînait derrière elle bien sûr, sans parler du grand voile blanc lol! Et bien sûr, elle ètait convaincue qu'en multipliant les dons à l'Eglise, ses péchés lui seraient remis, donc elle faisait tout ce qu'elle voulait^^
Il y a même une peinture-très belle d'ailleurs, comme elle l'ètait-pour laquelle Agnès Sorel a posé, en représentaion de leur Sainte Vierge lol on l'y voit la tête pudiquement voilée de blanc, les yeux chastement baissés, le sein nu jouissant de sa robe, prétendument pour faire têter le petit Jésus-alors qu'en réalité elle ètait comme ça dans la vie de tous les jours...

La petite et la grande Histoire de France est révélatrice de cette hypocrisie du catholicisme qui a toujours existé, mais ce n'ètait déjà pas nouveau. Je trouve ces détails passionnants Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Sam 6 Fév - 17:34

Avant la séparation-l'un des bienfaits de la Révolution française-de l'Eglise et de l'Etat, les prétendument grands de ce monde pouvaient "pécher" autant qu'ils voulaient pourvu qu'ils achètent "des indulgences", c'est-à-dire faire des dons conséquents à leurs confesseurs. Tout le bénéfice allait à l'Eglise, dont les dirigeant devaient être bien contents des excès des pécheurs XD car c'ètait les pécheurs qui faisaient, paradoxalement, vivre cette énorme idole peinturlurée qu'est l'Eglise apostolique, catholique et romaine king Twisted Evil
Plus le "pénitent" ètait riche, plus il pouvait "pécher" la conscience tranquille, c'est bien pratique lol c'est l'un des faits les plus hypocrites dont j'ai jamais entendu parler...il organisait ses orgies ou autre à l'avance, payait son amende, parfois même "avant", à l'Eglise, et il ne se privait pas, tandis que le pauvre était sensé être damné s'il commettait des "péchés" bien moins graves parce-qu'il n'avait pas de quoi faire des dons...

Il y avait pire encore: lorsque le riche avait "péché" et que son confesseur lui ordonnait une pénitence physique, il avait la possibilité de faire porté ses péchés par un bouc émissaire, par exemple un paysan qu'il payait pour ça, et qui se faisait flageller à sa place Shocked l'homme ayant endossé les péchés à sa place, le seigneur pouvait faire tout ce qui lui plaisait, et tout ceci était validé par l'Eglise romaine...

Le droit de cuissage lui-même était tolèré par l'Eglise; lorsqu'une jeune paysane se mariait, le seigneur avait la possibilité-et souvent il ne se gênait pas-de la faire venir dans son château avant sa nuit de noces et de la violer. Toutes la maisonnée: pages, valets...lui passaient ensuite dessus puis elle ètait renvoyée chez elle. Le seigneur se justifiait en disant qu'elle avait bien de la chance, parce-que son premier fils, s'il naissait 9 mois après, pouvait devenir baron par exemple, puisqu'il pouvait être aussi bien-et peut-être davantage puisque le seigneur était passé avant le mari-le fils de l'un que de l'autre. Donc tout alleit, bien, n'est-ce-pas Evil or Very Mad ce qui n'empêchait pas le pauvre garçon de souffrir toute sa vie de son statut de "bâtard" potentiel, comme si c'ètait une tache indélébile dont ni lui ni sa mère n'ètait responsable mais qu'il devait porter malgrès tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Ven 21 Oct - 22:09

Certains catholiques intégristes font bien pire que ce qu'ils reprochent aux autres-secrètement bien sûr, c'est ce qui en fait toute l'hypocrisie. Ceux qui disent qu'un chrétien n'a pas même le droit de se masturber ont souvent, eux-mêmes, une vie sexuelle secrète qui n'a rien de solitaire XD y compris ceux qui se livrent à la pédophilie.
J'ai entendu parler d'une famille protestante particulièrement conservatrice, qui condamnait la contraception (c'est une famille d'au moins 14 enfants, pour autant que je me souvienne), le sexe avant le mariage et autres pratiques...le père maltraitait durement ses enfants lorsqu'ils avaient un "ècart de langage", qu'ils oubliaient les paroles d'une prière ou d'un cantique etc bien sûr, ils étaient très pratiquants-de gré ou de force pour les enfants Evil or Very Mad -récitaient le bénédicité, devaient s'habiller avec une pudeur extrême...c'est suffisamment triste en soit, mais il y a pire-et mille fois plus hypocrite encore:
Ce brave père de famille abusait de ses filles depuis leur plus jeune âge affraid comme quoi quand quelqu'un se veux intègre à tout propos, ça ne signifie pas qu'il est un paragon de vertu. Au contraire, peut-être.
Et le cas est très loin d'être unique.
Ils doivent être tellement frustrés, qu'ils en aient conscience ou non, qu'ils en viennent aux actes les plus extrêmes, que même nous n'admettons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Dim 6 Nov - 21:08

Le fait que l'Eglise catholique a longtemps interdit certaines pratiques sexuelles, même dans le cadre du mariage, a encouragé pas mal de personnes à faire exactement le contraire (tans mieux pour ces personnes d'ailleurs lol! ) mais c'est l'hypocrisie qui m'interpèle^^) J'en ai déjà parlé, mais j'ai deux exemples plus précis dont je viens de me rappeler:

Un pasteur protestant qui avait appris que sa femme était stérile, a cessé d'avoir des rapports sexuels avec elle. Il était extrêmement rigoriste, ce qui se sentait dans son ministère LOL puisqu'il terrifiait et complexait ses paroissiens en les menaçant des pires tourments après leur mort s'ils "péchaient", particulièrement s'il s'agissait d'"immoralité sexuelle" Rolling Eyes il clamait haut et fort que la luxure est le plus abominable de tous les péchés, "même dans le mariage"...que l'acte sexuel ne devait servir qu'à la procréation, et bien sûr sans autre fioriture...que c'était "de la luxure" de le faire uniquement pour le plaisir.
Donc le couple-dans la force de l'âge-a cessé toute activité sexuelle parce-que ç'aurait été "de la luxure" XD puisqu'ils ne pouvaient pas avoir d'enfants, ce devait être la volonté de Dieu qu'ils se privent de toute intimité...depuis, le type fulminait plus que jamais contre la luxure dans ses sermons, il paraît qu'il fulminait littéralement, probablement parce-qu'il ètait frustré au fond de lui, et aurait voulu que tout le monde le soit. Le plaisir des autres devait le rendre encore plus enragé.
Hé bien, il a finit par avoir une liaison avec son employée de maison lol!

Autre exemple: un homme dont la femme-une vraie grenouille de bénitier-refusait toute autre intimité sexuelle que la pénétration, a fini par s'adresser à un travesti prostitué, lequel le comblait des plaisirs que lui refusait sa sainte èpouse lol il se plaignait d'ailleurs à lui. "Hé bien, apprends-lui! répliquait le prostitué. Apprends-lui la fellation, la sodomie..." "Mais ce n'est pas possible! répliquait l'homme. Elle dit que c'est des péchés et qu'après, elle serait obligée d'aller se confesser et qu'elle aurait honte."
Et voilà bounce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Mar 22 Nov - 17:25

J'ai remarqué que les èpoques et/ou les lieux les plus conservateurs, les plus pudibonds, à cheval sur la morale...furent ou sont, parralèllement, ceux où la luxure est la plus extrême et surtout la plus hypocrite Twisted Evil
 L'Amérique par exemple est rèputée puritaine, et en même temps on y trouve, le sexe le plus débridé XD il y a des Etats où les dessous suggestifs, les sex-shop etc sont interdits, et même où la consommation d'alcool est interdite aux moins de 18 ans...et en parallèle, les jeunes femmes de cet âge ont le droit de se prostituer: pas de boire mais de se prostituer lol! dans certains de ces Etats, la majorité sexuelle est d'ailleurs fixée à 14 ans, et en même temps, les adolescents peuvent être arrêtés s'ils ne respectent pas un couvre-feu établi par leurs parents, à partir d'une certaine heure.
 J'ajouterai que les Etats-et les politiciens-opposés à l'avortement sont aussi ceux où il y a le plus de peine de mort. Tuer un embryon c'est "un crime abominable", et exècuter une personne-parfois innocente-c'est normal...ça n'a strictement aucun sens.
 Leur nouveau Président, Donald Trump, est réputé très conservateur, il faut l'entendre vitupèrer contre le mariage gay, l'IVG, "l'immoralité sexuelle" etc et à côté de ça, il est ami avec le patron du magasine Playboy lol!
 Même sans parler de luxure, ces Etats où un jeune adulte n'a pas le droit de boire d'alcool sont souvent les mêmes où on peux offrir une arme de guerre a un gamin de 10 ans...
 D'ailleurs combien d'hommes d'état, de ce pays ou d'autres, font la promotion d'une morale des plus rigides, et mènent une double-vie dans laquelle ils donnent secrètement libre-court à leurs instincts les plus débridés-ce qui ne serait pas grave, à part au niveau de l'hypocrisie bien sûr-s'ils n'étaient pas parfois pédophiles aussi...mais c'est comme pour les prêtres: ils sont en apparence de "bons chrétiens" Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stana
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Nombre de messages : 837
Age : 42
Localisation : Epinal
Humeur : variable, mais plutôt ouverte
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   Jeu 20 Avr - 13:28

Il semblerait aussi qu'autrefois, lorsque la confession était plus en vogue, des jeunes n'avaient aucune idée, ou alors très vague, de la "luxure" et de toutes ses possibilités, l'ai appris...en confession justement LOL le prêtre leur posait des questions précises: "As-tu fait ceci, cela...penses-tu à ci, à ça...as-tu des mauvaises pensées, comme, par exemple...etc..." les questions étaient parait-il tellement détaillées, allant parfois jusqu'aux ramifications les plus rares, des choses dont la jeune "pénitent" n'aurait jamais pensé de lui-même, que c'était plutôt pour lui une éducation accèlèrée qu'autre chose, et lui donnait envie d'essayer ces pratiques, avec des pensées, des désirs qui lui avaient été, en quelque sorte, soufflées Twisted Evil
Les jeunes prêtres eux-mêmes, "innocents" à leurs débuts, devaient apprendre tous les "péchés" possibles, y compris les plus étranges ou réputés tels...certains ont même dit à peu près-c'est avèré: "Tout le mal que j'ai appris, ça a été en confession, toute cette conscience du péché, je ne l'avait pas avant." lol!
L'une des nombreuses contiadictions de l'Eglise catholique Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La luxure officieuse des religions officielles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La luxure officieuse des religions officielles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Les religions sont comme les humains ; imparfaites et impermanentes.
» Bibliothèque des religions
» différents niveaux des religions
» LES religions et le "blasphème".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Serviteurs du Chaos :: Le Pentacle :: Tout ce que tu veux dire sur le sexe...-
Sauter vers: